Rroû Rroû
Rroû Rroû

Rroû (préface d'Anne Wiazemsky)

À propos

« Il chante tout bas, ensorcelé de béatitude. Le soir d'automne baigne la ramée d'une égale clarté jaune et rose. [ombre monte du pied de l'arbre et sa crue gagne de branche en branche. Elle surprend Rroû, pénètre doucement son pelage. Il frisonne tout à coup et s'étire du bout des pattes à la cime de ses reins. » Parmi les « livres de nature» de Maurice Genevoix, Rroû occupe une place bien particulière. En apparence, c'est seulement l'histoire d'un chat. En réalité, il s'agit là d'une oeuvre aux prolongements multiples, où tous les tons se mêlent et s'harmonisent, où le conteur retrouve le poète. Riche de mystères et de secrets, ce roman nous entraîne vers une vie au delà de l'apparence, tantôt rude, tantôt sereine, toujours exaltante, qui hausse l'anecdote vers le symbole et le langage vers le chant.

Rayons : Littérature générale > Romans & Nouvelles

  • EAN

    9782710380160

  • Disponibilité

    Disponible

  • Nombre de pages

    298 Pages

  • Longueur

    17.7 cm

  • Largeur

    11 cm

  • Épaisseur

    1.3 cm

  • Poids

    156 g

  • Distributeur

    Sodis

  • Support principal

    Poche

Infos supplémentaires : Broché  

Maurice Genevoix

Né en 1890 à Decize, dans la Nièvre, Maurice Genevoix sort de l'École normale supérieure pour entrer dans la guerre, en août 1914. Il passe des mois très durs dans les secteurs les plus meurtriers du front. Grand blessé, il décrit ses épreuves dans Ceux de 14, qui le révèle au grand public. Il est l'auteur de plus de cinquante livres, parmi lesquels Raboliot (1925), qui exhalte la vie libre d'un braconnier de Sologne et lui vaut le prix Goncourt, La Dernière harde (1938) et La Forêt perdue (1967).

empty